Comment choisir un tapis d’éveil pour bébé ?

Les tapis d’éveil sont des accessoires très appréciés des parents conçus pour stimuler les sens du bébé et contribuer à son développement cognitif et psychomoteur. Il existe de très nombreux modèles de tapis sur le marché et il est parfois difficile de choisir. Quels sont les critères importants à prendre en compte ? Voici quelques conseils pour l’achat d’un tapis d’éveil.

 

Le confort du tapis d’éveil : Il doit être suffisamment épais et ferme pour éviter le contact froid avec le sol, pour permettre à l’enfant d’être confortablement installé et pour assurer un amortissement satisfaisant en cas de chute. A contrario, le tapis ne doit pas être trop épais car il risque d’empêcher le bébé de prendre de bons appuis et donc de rendre difficile ses mouvements.

 

La taille du tapis : Il ne doit pas être trop petit (au minimum 1 mètre de côté) pour permettre au bébé de rouler suffisamment sur le côté sans se retrouver sur le sol (certains tapis ont d’ailleurs des bordures pour éviter que cela arrive). Il faut aussi prendre en compte le fait que durant sa première année de vie le bébé va beaucoup grandir et évoluer. Il va commencer à s'asseoir, à ramper, à se mettre à quatre pattes et il aura donc besoin de plus de place.

 

Les accessoires d’éveil : Le tapis doit offrir suffisamment d’accessoires et de jouets d’éveil au bébé. Il existe par exemple des tapis avec des hochets, des jouets musicaux, des cubes, des balles, des personnages, des éléments à tourner, des jouets de dentition, des miroirs, etc.

 

Les matières : Le tapis doit offrir à l’enfant la possibilité de manipuler plusieurs matières ayant des textures différentes (moelleuse, rugueuse, lisse, bosselée, douce, dure) et des couleurs variées (vives de préférence) afin de le stimuler de différentes façons.

 

Les activités : Le tapis d’éveil doit permettre au bébé d’avoir différentes activités (attraper, manipuler, scratcher, soulever, détacher, observer, suçoter des objets, écouter les sons des objets) et lui offrir des zones de jeu variées stimulant sa curiosité et consécutivement sa motricité.

 

La présence ou non d’une arche : Il existe de nombreux modèles disposant d’une arche ou portique servant de support aux différents jouets et accessoires d’éveil. La présence d’une arche est intéressante car elle constitue une activité supplémentaire offerte par le tapis. Le bébé allongé sur le dos peut faire des mouvements de bras pour attraper et manipuler les objets mis à sa disposition. Il est cependant important de vérifier que le portique peut se démonter facilement afin de ne pas stimuler le bébé en permanence.

 

Le caractère lavable du tapis : C’est un aspect pratique important car un bébé régurgite fréquemment à cet âge-là. En fonction de la matière (plastique, tissu, …) les conditions de lavage seront bien évidemment différentes (en machine à 30° ou 60° ou avec une éponge).

 

Le caractère transportable : C’est un avantage supplémentaire si le tapis peut facilement se transporter pour que le bébé reste dans un environnement familier en vacances ou chez ses grands-parents. Il existe par exemple des modèles pliables avec une poignée ou vendus avec un sac à dos de rangement.

 

La conformité à la réglementation : Il faut s’assurer bien évidemment que le tapis est conforme aux normes de sécurité en vigueur et possède le logo CE. Il convient aussi de bien vérifier l’âge à partir duquel le bébé peut utiliser le tapis car ils ne sont pas tous utilisables dès la naissance.Par ailleurs, il ne jamais oublier que le bébé sur son tapis d’éveil doit toujours être sous la surveillance d’un adulte.

 

A retenir : Un tapis d'éveil est un outil pédagogique formidable pour le bébé. Il convient de bien le choisir car il peut être utilisé sur une assez longue période. Il ne faudra en revanche pas le proposer trop longtemps au bébé (surtout au début) pour éviter de trop le stimuler.


05/08/2017 à 9h11

Publié dans Conseils pour l'achat des jouets

Votre commentaire


Envoyer

Retour au blog