Qui a inventé l'Ours en Peluche ?

 
ours en peluche

 

Dans la panoplie des jouets d’éveil, l’ours en peluche tient une place à part dans la vie des enfants. Depuis sa création il y a plus d'un siècle, il demeure encore et toujours un jouet iconique. Les premiers modèles ont été confectionnés simultanément aux États-Unis et en Allemagne. Américains et Allemands se disputent encore aujourd'hui sa paternité. On vous parle ici de l’histoire de l’ours en peluche.  

 

L’ours en peluche en Allemagne

Margarete Steiff est la fondatrice de la célèbre marque de jouets éponyme. Elle est née dans la région de Stuttgart en 1847. C'était une jeune couturière qui fabriquait des petits animaux en feutre servant à la fois de jouets et de coussins à aiguilles. A cette époque, ses produits connaissaient un vif succès au niveau local. En 1902, son neveu Richard Steiff lui montra des croquis d’ours articulés qu’il avait dessiné. Il lui demanda de fabriquer une peluche en forme d'ours. Il était persuadé qu'elle conviendrait autant aux jeunes filles qu'aux jeunes garçons.

 

Ce premier modèle appelé l'Ours PB 55 était une petite peluche en mohair et feutre rembourrée avec des copeaux de bois. L’année suivante, cet ours en peluche était exposé à la foire de Leipzig. Il fut repéré par Hermann Berg, un acheteur américain qui en commanda 3 000 exemplaires. Ce salon de Leipzig marqua le début de la production en série. A cette période de début de siècle, ce modèle d'ours était vendu à un million d'unités à travers le monde. Margarete est décédée au cours de l'année 1909, elle n'a pas eu le temps de voir grandir la popularité de son modèle.

 

L’ours en peluche aux États-Unis

En 1903, Morris Michtom (1870 - 1938) et sa femme Rose eurent l’idée de créer un ours en peluche suite à un dessin caricature de Clifford Berryman. Ce dessin publié dans le quotidien Washington Star relatait une anecdote de la vie de Théodore (Teddy) Roosevelt, 26ème président des Etats-Unis. Lors d'une partie de chasse infructueuse, il refusa de tirer sur un ours attaché par les organisateurs. Avec l’autorisation du président, Morris Michtom nomma son ours en peluche du nom de Teddy’s Bear, en référence à cette anecdote. La célèbre collection « Teddy Bear » était née. Grâce à la popularité du président Roosevelt, le succès fut énorme. A la même époque, la société Steiff mettait aussi en production leur peluche. Sans savoir ce qui se déroulait à Washington.

 

L’ours en peluche aujourd'hui

Depuis cette première collection en forme d'ours, de nombreux autres modèles de peluches ont été créés au fil des années. Pour arriver à l’offre pléthorique que l’on connait aujourd'hui dans les magasins de jouets. Peluches en forme d’animaux, mouton, lapin, éléphant, en forme de personnages de dessins animés ou de films d'animation.

  

Malgré cette extraordinaire diversité, l’ourson en peluche traditionnel demeure encore aujourd'hui l’un des plus appréciés. Depuis sa création au début du 20ème siècle, il a su traverser les générations. Il est toujours autant apprécié des bambins et même des collectionneurs (Certains modèles sont aujourd'hui très recherchés par les collectionneurs). Depuis, d’autres ours et oursons, héros de dessins animés et d’histoires comme nounours, Winnie, Petit Ours brun, Nounours, Paddington, Colargol et autres Baloo ont vu le jour. Ils n’ont fait que confirmer la popularité de ce jouet auprès des enfants. Pour la petite histoire, rares sont les modèles qui sont des jouets made in France.


10/01/2017 à 9h11


Publié dans Marché du jouet

Produits associés


Votre commentaire


Envoyer

Retour au blog