Porteur bébé : Un jouet à offrir avant la draisienne !

porteur moto rouge en bois avec enfant

 

Le porteur bébé fait partie des jouets d'éveil incontournables dans l’univers de jeu du jeune enfant. Le bambin joue bien souvent avec ce jouet de locomotion chez lui, chez son assistante maternelle, à la crèche ou dans différentes structures d’accueil de la petite enfance. Le porteur enfant est particulièrement intéressant en raison des nombreuses qualités psychomotrices qu’il possède. C’est aussi un jouet qui va faciliter grandement l’apprentissage d’un autre jouet de locomotion, la draisienne. On vous parle de ce dernier point dans ce nouvel article de la rubrique porteur bébé.

 

Un porteur pour enfant est un jouet de locomotion équipé de petites roues sur lequel un bambin s'assoit à califourchon et se déplace en toute liberté en appuyant sur le sol avec ses deux pieds. Les porteurs sont adaptés à des bébés âgés de 12 mois. Il en existe d’innombrables modèles, porteurs en bois, porteurs en métal ou bien en plastique, représentant divers animaux ou véhicules. La draisienne enfant est un autre jouet de locomotion, particulièrement bien appréciée par les petits et les grands. Elle se présente en règle générale sous la forme d’un vélo qui ne dispose pas de pédales. Le jeune enfant, assis sur la selle, doit pousser avec ses deux pieds en appui parterre pour se déplacer et manœuvrer le guidon avec ses deux mains pour se diriger. La draisienne est destinée à des enfants ayant 2 à 6 ans. La draisienne fait aussi partie des jouets incontournables dans l’univers des enfants, faisant que les fabricants de jouets en commercialisent de nombreux modèles, des draisiennes en bois, en métal, en plastique, évolutives ou pas. De nombreux points communs existent entre le porteur et la draisienne, faisant que l’apprentissage de cette dernière est grandement facilité si l’enfant s’est préalablement amusé avec un porteur parce que :

 

●  La position de l’enfant, assis à califourchon, est assez semblable pour ces deux jouets d’éveil et de locomotion. Dans les deux cas, le bambin doit aussi être capable de les enjamber tout seul avant de pouvoir s’asseoir dessus.

●  Le mouvement des jambes que l’enfant doit réaliser pour se déplacer, à savoir pousser sur le sol avec ses deux pieds, est assez comparable. Avec le porteur, il va préférentiellement appuyer sur le sol avec ses deux jambes en même temps alors qu’avec la draisienne il va utiliser une jambe après l’autre pour prendre appui parterre, comme lorsqu'il marche.

●  Le maniement de la direction est identique pour les deux jouets, afin de permettre à l’enfant, si le porteur est muni d’un guidon, car ce n’est pas toujours le cas, de se diriger en toute liberté.

●  Les compétences motrices que l’enfant va acquérir avec ces deux jouets sont aussi très similaires. Le porteur enfant et la draisienne vont tous les deux améliorer la motricité globale et la coordination des mouvements de l’enfant. En enjambant, en descendant de son bolide, en le manœuvrant, en reculant, en avançant avec, en le relevant, le bambin va améliorer son équilibre corporel et développer les muscles de ses jambes. En manœuvrant le guidon pour se diriger, il va aussi stimuler la musculature du haut de son corps, de son buste, de ses mains et de ses bras.

●  Les compétences psychiques que le bambin va développer avec ces deux jouets sont aussi très semblables. En jouant avec son porteur ou avec sa draisienne, le jeune enfant améliore la compréhension qu’il a de l'espace dans lequel il se trouve parce qu’il doit en permanence contrôler ses trajectoires, sa vitesse et éviter les obstacles présents sur son parcours. Ces deux jouets de locomotion vont aussi lui procurer du plaisir, des émotions, améliorer sa confiance, lui permettant ainsi de gagner en autonomie, en liberté et stimuler son imagination et sa créativité au travers des jeux d'imitation qu’il va réaliser.

 

La pratique du porteur bébé n’est bien évidemment nullement indispensable à un bout de chou qui démarre l’apprentissage de la draisienne mais c’est clairement un avantage en raison des nombreuses similitudes qui existent entre ces deux jouets. Avec son porteur, l’enfant s’est en effet déjà familiarisé avec la position à califourchon, avec la poussée avec les pieds sur le sol, au maniement de la direction et il a renforcé ses compétences psychomotrices. En raison de sa stabilité naturelle avec ses trois ou quatre roues ou roulettes, le porteur ne permet en revanche pas à l’enfant d’acquérir le sens de l’équilibre, son intérêt principal étant de permettre à l’enfant de se déplacer sans se soucier de son équilibre. Avec la draisienne, il ne lui reste plus qu’à acquérir le sens de l’équilibre, principal intérêt de ce jouet de locomotion. La draisienne lui permet de développer progressivement son sens de l’équilibre, le jeune enfant devant en permanence contrôler ses appuis et toujours bien se positionner afin de ne pas tomber au sol.

 

De nombreux points communs existent entre le porteur et la draisienne, faisant que l’apprentissage de cette dernière est grandement facilité si l’enfant s’est préalablement amusé avec un porteur. Il ne faut donc pas hésiter à en acheter un à un bébé, d’autant plus qu’il existe maintenant sur le marché des porteurs bébé évolutifs capables de se transformer en draisienne. La draisienne est quant à elle un jouet permettant d’apprendre plus vite le vélo, l’équilibre étant acquis, seul restant à apprendre le mouvement de pédalage avec les jambes. Porteur, draisienne, tricycle, bicyclette, autant de jouets de locomotion permettant d’acquérir successivement et progressivement différentes compétences pour bien grandir !

  

Pour lire l'article " Porteur avion : Voici notre jouet porteur en bois " 

Pour lire l'article " Porteur voiture : Voici notre jouet porteur en bois "


18/05/2019 à 9h11


Publié dans Porteur bébé

Votre commentaire


Envoyer

Retour au blog