A quel âge offrir une Draisienne à un Bébé ?

draisienne enfant
ENFANTS JOUANT AVEC UNE DRAISIENNE

 

La draisienne bébé fait aujourd'hui partie des jouets d'éveil incontournables. Pour preuve, elle est très présente dans les rayons des magasins de jouets. Les draisiennes sont très appréciées pour leurs effets bénéfiques sur le développement psychomoteur de l’enfant. Mais à quel âge peut-on offrir une draisienne à un enfant ? Quelles sont ses qualités ? Quels sont les principaux critères à prendre en compte avant d’en acheter une ? On répond à ces différentes questions dans cet article de la rubrique « éveil et jeux ».

 

Draisienne enfant : Qu'est ce que c'est ?

La draisienne a été inventée en 1817 par le Baron Karl Von Drais (d'où le nom de draisienne). Elle est considérée comme l'ancêtre du vélo. Elle a bénéficié de différentes améliorations techniques au fil des années, l’addition de pédales entraînant les roues, de pédalier, de frein pour aboutir aux vélos modernes que nous connaissons. Devenue rapidement obsolète suite à ces différentes améliorations, la draisienne a disparu. Elle est réapparue en 1997 lorsque la société allemande KOKUA a commercialisé un vélo sans pédales pour enfant. Leur objectif était de faciliter l’apprentissage de l’équilibre des enfants. La draisienne est vite devenue un jouet bébé très apprécié des enfants et des parents.

 

Une draisienne enfant est un engin de locomotion (bike) à deux roues ayant la forme d’un petit vélo enfant, d'un scooter moto. Elle ne possède pas de pédales. L'enfant doit pousser sur le sol avec ses pieds pour faire avancer ce vélo sans pédale. Il utilise ses mains sur le guidon pour le diriger. La draisienne est destinée aux enfants de 2 à 6 ans qui ne savent pas encore pédaler. Plus ludique que le vélo à pédales, elle a pour principal intérêt, comme le tricycle, d’apprendre précocement à l’enfant à faire du vélo.

 

Les critères d'achat d'une draisienne

- Les dimensions de la draisienne : La hauteur, la longueur, le poids, la largeur de l’assise doivent être adaptés à la morphologie de l’enfant. Il doit pouvoir facilement l'enjamber, s'asseoir dessus, la propulser avec ses jambes, la manipuler et la manœuvrer. L’enfant doit également être capable de poser ses deux pieds bien à plat sur le sol. Pour bien utiliser la draisienne, il faut qu'il soit suffisamment en confiance et qu'il se sente en sécurité. Le fait d’avoir juste la pointe des pieds à toucher le sol ne suffit pas. Toutes les draisiennes commercialisées en France ne possèdent pas les mêmes dimensions. Certaines sont adaptées à des enfants de 2 ans, d’autres sont conçues pour des enfants plus grands.

- Le cadre de la draisienne : Il existe principalement des cadres en acier, en aluminium, en bois et en plastique. La draisienne en bois est intéressante car elle est légère et sécurisante pour l’enfant. Le bois est aussi un matériau écologique et durable qu’il faut offrir. C'est d’autant plus vrai si le bois est de bonne qualité (bois naturel) et est issu de forêts gérées durablement (label PEFC).

- La géométrie du cadre : La barre centrale qui relie le guidon et l’assise doit être regardée avec attention. En effet, tous les enfants n’ont pas la même aisance et sens de l’équilibre. L’enfant doit se sentir à l’aise et en confiance lorsqu'il enjambe la barre centrale de sa draisienne. Cette barre peut également être gênante en situation de pertes d’équilibre.

- L’assise de la draisienne : Une selle incurvée et légèrement évidée sur les bords sera à privilégier pour un meilleur confort de l’enfant. Une assise confortable pour l’enfant sera pour lui synonyme de sécurité.

- Le caractère évolutif : Une draisienne évolutive avec une hauteur d’assise et un guidon réglable en hauteur doit être privilégiée. Elle pourra être utilisée en toute sécurité par un même enfant pendant plusieurs années (jusqu'à l’âge de 5 ans, voire au-delà). Elle s'adaptera à la morphologie de l'enfant au fur et à mesure de sa croissance.

- La qualité des matériaux : La qualité doit être appréciée surtout si la draisienne est achetée pour durer, pour plusieurs enfants successifs. Ne jamais oublier qu’un jouet de qualité reste longtemps en bon état, qu’il peut se transmettre, voire se revendre. La solidité doit aussi être vérifiée car ce genre d’engin peut tomber fréquemment.

- Les roues de la draisienne : Elles existent avec un corps à bâtons, à rayons, plein, avec un bandage en plastique dur, en plastique EVA, en caoutchouc, gonflable ou non. Le choix du type de roues, d'un diamètre de 10 à 12 pouces en général, sera fonction du sol (parquet, carrelage, béton, pelouse, terre, …) sur lequel l’enfant jouera.

- Les freins : Au début de l’apprentissage, l’enfant utilisera la draisienne de manière prudente. Mais une fois l’équilibre acquis, il sera capable de se déplacer assez vite. Le frein pourra vite se révéler indispensable comme élément de sécurité. A noter également que le port du casque est fortement conseillé.

- Les autres accessoires : La présence de mousses de protection en caoutchouc est aussi à prendre en considération lors de l’achat d’une draisienne. On en trouve au niveau de la potence, du repose pieds, des poignées de guidon.

- La conformité à la réglementation : Il est indispensable de s’assurer que le jouet que l'on souhaite acheter est conforme aux normes de sécurité (norme jouet, en71). Le logo CE doit bien évidemment être présent. C’est la garantie d’un jouet sain et sûr pour les enfants.

  

Quels bénéfices apporte la draisienne ? 

- Elle permet à l’enfant de trouver progressivement son équilibre. Il doit en effet gérer en permanence ses appuis, positionner correctement son corps lorsqu'il monte, roule et descend de la draisienne. Elle rend plus facile et plus précoce l'apprentissage du vélo (sans petites roulettes stabilisatrices). En effet, lors de l’apprentissage du vélo, l’enfant doit assimiler deux notions différentes en même temps. La maîtrise de son équilibre et celle du mouvement de pédalage. Grace à la draisienne, l’enfant va d'abord se familiariser avec son équilibre. Il pourra ensuite passer directement de la draisienne au vélo avec pédales, sans utiliser les petites roues stabilisatrices. Il se concentrera uniquement sur le mouvement de ses jambes avec les pédales. L’apprentissage du vélo via la draisienne est bien plus naturel et efficace pour l’enfant que celui via un tricycle ou bien un vélo avec des petites roues stabilisatrices.

- La draisienne aide l’enfant à développer sa motricité globale et la coordination de ses mouvements. L'enfant pousse l’engin avec ses jambes, l'une après l'autre comme lorsqu'il marche ou bien en même temps. Il avance, recule, monte dessus, en descend stimulant ainsi sa musculature. Ces exercices seront ensuite profitables à l’enfant pour son apprentissage de la marche et de la course.

- Elle joue aussi un rôle important dans le développement psychique de l'enfant. La manipulation de l’engin en le faisant rouler, tourner, avancer dans toutes les directions stimule son cerveau. Cela lui procure du plaisir, des émotions et des nouvelles sensations. Il va améliorer sa confiance à travers la satisfaction qu’il acquiert en gagnant en indépendance, en liberté.

- La draisienne développe aussi la compréhension que l’enfant a de l'espace qui l’entoure. En se déplaçant, l’enfant doit regarder autour de lui, toujours contrôler sa vitesse, ses trajectoires et anticiper et éviter les obstacles.

  

La draisienne est un jouet très apprécié par les jeunes enfants en raison de ses nombreuses qualités. Elle fait partie avec le tricycle des jouets 1er âge facilitant l’apprentissage de la bicyclette, voire de la trottinette. Il ne faut donc pas hésiter à en offrir une à des tout petits bambins. Cela sera pour eux des heures de jeux et d’émerveillement.

 

Pour lire l'article " Draisienne ou tricycle : Quel jouet pour apprendre le vélo ? "  


05/06/2017 à 9h11


Publié dans Draisienne enfant

Produits associés


Votre commentaire


Envoyer

Retour au blog