Porteur et Pousseur : A Quel âge les offrir ?

déambulateur bébé

 

Le pousseur et le porteur sont actuellement très présents dans l'univers de jeu des bébés. Ils font partie des jouets incontournables que les parents peuvent acheter sans aucune hésitation à un enfant. A quel âge peut-on les offrir ? Quels sont leurs effets sur le développement de l'enfant ? On vous en parle.

 

Le pousseur

Appelé aussi chariot de marche ou déambulateur. Il permet à un bébé de se tenir débout, de le pousser et de marcher en toute liberté. C'est un objet roulant muni de roues ou de roulettes de petite taille et d’un support à l’arrière.

 

Il en existe beaucoup de modèles différents. Ils sont fabriqués essentiellement en bois ou en plastique. Ils ont des formes et des couleurs très variées. Par exemple, landau, cuisinière, caddie, petit établi. Certains disposent également d'un petit coffre pour ranger et transporter les doudous et autres jeux d'éveil. D'autres ont des accessoires à manipuler comme des cubes, des billes, des labyrinthes. Le pousseur est également fréquemment associé au porteur. L’arrière de ce dernier, muni d’un arceau, permettant de l'utiliser en le poussant. Les critères de choix sont donc nombreux.

 

Le pousseur peut être offert à un enfant capable de passer facilement de la position assise à debout. Il doit avoir un bon équilibre corporel. Et savoir marcher ou à défaut commencer à faire ses premiers pas. C'est en règle générale autour de 10 à 12 mois. Il est souhaitable de ne pas le proposer trop tôt. L'enfant doit en effet pouvoir gérer ses propres déplacements et ceux du pousseur. En cas de déséquilibre, il risque d’être entraîné par l’inertie et la vitesse de son jouet. Et de courir derrière et consécutivement de chuter au sol. 

 

Le porteur

C'est également un jouet de locomotion. Un enfant assis à califourchon sur un porteur se déplacer librement en poussant sur le sol avec ses pieds. 

 

Les fabricants proposent une grande diversité de formes et de couleurs. Des animaux, des personnages, des petits véhicules pour bébé. Porteurs en bois, en plastique, en métal pour enfant. Avec 3 ou 4 roues de petite taille, à roulettes pivotantes. Plus ou moins évolutifs. Comme précédemment, les critères de choix sont très nombreux.

 

Le porteur est conçu pour des enfants capables de monter dessus et d’en descendre de manière autonome. Ils doivent savoir marcher avec assurance. C'est en règle générale autour de 12 à 15 mois. Ils le délaisseront vers cinq ans pour s’intéresser à d’autres objets, type draisienne, tricycle et vélo.

 

Quels bénéfices ?

Les pousseurs et les porteurs bébé développent grandement la motricité de l'enfant. Lorsqu'il avance avec, recule, les pousse, monte dessus, en descend, il renforce sa musculature. Que cela soit au niveau de la partie haute de son corps ou bien au niveau de ses jambes. Il améliore aussi sa motricité fine en les manipulant. C'est particulièrement vrai avec un déambulateur équipé de jeux d'éveil. En troisième lieu, il va également améliorer la coordination de ses mouvements.

 

Ces deux jouets permettent de renforcer le sens de l’équilibre. Lorsque l'enfant roule avec, les pousse, les tire, il doit en permanence faire attention à ne pas chuter. Il faut qu'il place correctement ses pieds et ses jambes. Le renforcement de sa stabilité corporelle lui sera bénéfique lors de l'apprentissage de la marche. Grâce à cette nouvelle compétence, l'enfant va gagner en confiance. Cela va l'encourager de nouveau à en faire encore davantage.

 

Ils sont bien évidemment une source d'amusement et de jeu pour lui. Il va développer sa créativité et son imagination. Il va créer des jeux d’imitation, inventer des histoires, être quelqu'un d'autre. Sur une petite voiture en métal pour enfant, il jouera par exemple à être un policier ou bien un pilote de course. Le chariot de marche et le porteur aident aussi le bébé à renforcer ses compétences relationnelles. Il va apprendre à jouer avec d’autres petits camarades. Les nombreuses situations de jeu seront la source de rigolades, de partages, d’entraides, de compétitions, de frustrations. Au final, il améliorera son aptitude à parler et à communiquer.

 

Ces deux jouets développent l'autonomie de l'enfant. Il prend des décisions tout seul pour se déplacer où il veut dans son espace de jeu. C'est lui qui décide en fonction de ses envies. Ils lui permettent également de prendre conscience de ses actions. Il va s'apercevoir que ce qu'il fait a des conséquences sur lui et sur les autres. S'il tourne trop rapidement, il peut tomber. S'il va trop vite, il peut se faire mal. Tout cela va contribuer à lui faire prendre conscience de ses erreurs. Pour ensuite comprendre comment les corriger. Ils développent aussi la compréhension que l'enfant a de son espace. En se déplaçant avec, il doit toujours contrôler sa vitesse, adapter ses trajectoires et éviter les obstacles. Cela va l'aider à améliorer son sens de l'orientation. 

 

Lequel choisir ?

Les pousseurs et les porteurs bébé ont des qualités assez comparables en matière d'apprentissage. Les premiers favorisent davantage le sens de l'équilibre, la motricité fine et les aptitudes relationnelles. Les seconds développent préférentiellement la motricité globale, la coordination des gestes et le sens de l'orientation. Toutes ces compétences nouvellement acquises sont profitables au développement des bébés.

 

Ces deux jouets d’éveil sont assez complémentaires, il ne faut pas les opposer. Bien au contraire, il faut les associer. D'ou l'intérêt d'offrir un modèle évolutif possédant les deux fonctions. Afin d'éviter aux parents d'acheter deux jouets différents. A titre de complément d'information, il convient de ne pas les confondre avec le trotteur. Celui ci est sujet à de nombreuses controverses. Le trotteur est inutile et potentiellement dangereux. Il faut éviter d'en acheter un.


25/09/2018 à 9h11


Publié dans Porteur bébé

Produits associés


Votre commentaire


Envoyer

Retour au blog