Tricycle : Quel âge ? Comment le choisir ?

 
tricycle enfant

 

Le tricycle enfant est encore et toujours un jouet d'éveil très apprécié par les bébés et leurs parents. A quel âge peut-on en offrir un ? Quels sont ses bénéfices ? Comment le choisir ? On répond ici à ces différentes questions.

 

Le tricycle

C'est un petit vélo avec deux roues arrière et une roue avant. Il permet à un jeune enfant de se déplacer en toute autonomie. Il peut être utilisé, après un porteur, par un bébé sachant bien marcher. C'est en règle générale autour de 2 ans. A partir de 5 ans, il sera prêt pour jouer avec une vraie bicyclette. 

  

Quels bénéfices ?

En se déplaçant avec, l'enfant améliore la coordination de ses jambes. Il doit en effet réaliser des mouvements coordonnés lors de l'apprentissage du pédalage. Il développe aussi sa motricité globale et sa force musculaire. Il va devoir appuyer sur les pédales avec ses pieds. Avec ses bras, il faut qu'il tourne le guidon (comme avec une draisienne, un porteur enfant) pour changer de direction. Il développe également ses réflexes et sa coordination main-œil. Il doit en effet regarder autour de lui et toujours contrôler sa vitesse. Il faut aussi qu'il évite les obstacles lorsqu'il change de direction. Il améliore également sa compréhension de l'espace qui l’entoure et gagne ainsi en autonomie. Tout cela va lui permettre d'avoir confiance en lui.

 

En jouant avec, l’enfant va également stimuler son cerveau. Il va acquérir des émotions et sensations nouvelles, de vitesse et d'accélération par exemple. Cela va de nouveau contribuer à améliorer sa confiance en lui. Il ne va en revanche pas développer son sens de l’équilibre, du fait de la stabilité naturelle des tricycles. Il devra l’acquérir avec un vélo sans roulettes ou avec une draisienne.

 

Quels modèles ?

Les tricycles actuellement commercialisés se différencient principalement sur trois points. Le système de pédalage, les matériaux du cadre et le fait d'avoir un tricycle évolutif ou non. 


Le système de pédalage : Il en existe deux types différents. Soit avec un pédalier central. Soit avec des pédales fixées à la roue avant. Dans le premier cas, l’enfant a ses jambes dans le prolongement de son corps. Cette première position est assez naturelle. Elle apporte un bon confort. Elle est proche de celle qu’il aura lorsqu'il utilisera une bicyclette. Elle permet donc de bien s’y préparer. Avec le second système, il doit positionner ses pieds sur l’avant, en dehors du prolongement de son corps pour faire les mouvements. Cette position est quant à elle moins naturelle que la précédente. Le système avec pédalier central doit aussi pouvoir se débrayer facilement. En particulier dans les premiers temps de l’apprentissage, lorsque le jeune enfant ne sait pas encore pédaler. Un adulte pourra alors le pousser avec une canne pour le faire avancer.

 

Le cadre : Ils sont principalement fabriqués en plastique et en acier. Ceux en acier sont en règle générale plus solides. Ils sont plus résistants aux manipulations des enfants. En conséquence, ils ont une durée de vie plus longue. Ils se transmettront aussi mieux au sein de la fratrie. Les modèles en métal sont en revanche plus lourds. Une attention particulière devra donc être portée sur le poids du jouet. Il ne doit pas être trop lourd pour permettre à l’enfant de se déplacer avec aisance. Ceci est particulièrement vrai pour les jeunes enfants. Le tricycle ne doit cependant pas non plus être trop léger pour bénéficier d’une bonne stabilité. 

 

Les roues : Elles peuvent être avec un corps à bâtons, à rayons, avec des pneus pleins, avec un bandage en plastique (dur, EVA), en caoutchouc, gonflable ou non. Le choix du type de roues sera fonction du type de sol sur lequel l’enfant jouera préférentiellement. En intérieur ou bien en extérieur. Elles n’ont bien évidemment pas toutes les mêmes qualités de roulage, de confort, d'acoustique. Attention notamment aux roues en plastique dur qui peuvent être très bruyantes.

 

Evolutif : Un modèle avec un réglage en hauteur du guidon et de la selle doit être privilégié (contrairement aux porteurs). Le tricycle évolutif s'adaptera à la morphologie, la taille de l'enfant, au fur et à mesure de sa croissance. Il pourra ainsi être utilisé pendant plusieurs années (jusqu'à l’âge de 5 ans).

 

La présence d’autres accessoires : Un harnais de sécurité peut être utile pour que le bébé reste bien en place sur son siège. Une canne permettant à l’enfant de sentir la présence d’un adulte qui le pousse et le dirige peut aussi être intéressante. Un siège ergonomique, une petite remorque accrochée à l’arrière permettant de transporter des peluches et un doudou. Mais aussi un panier à l’avant, un klaxon, des freins. Ces éléments sont aussi à prendre en considération lors de l’achat.

 

La conformité : Il est bien évidemment indispensable de s’assurer que le tricycle est conforme à la réglementation (normes EN 71 et REACH). La présence du logo CE indique qu’il respecte bien cette réglementation. 

  
Le tricycle enfant est un excellent jouet que les parents peuvent acheter en toute confiance. A t'il déjà fait de la draisienne ? Il faut s'assurer aussi qu'il est parfaitement adapté à l'enfant. A sa taille, son âge, ses capacités physiques et ses compétences. Au delà du modèle choisi, est ce que l'enfant en a déjà fait ? A t'il besoin d'un harnais, de freins ?

 


24/06/2017 à 9h11


Publié dans Draisienne enfant

Votre commentaire


Envoyer

Retour au blog