Black Friday : Pourquoi nous ne le faisons pas ?

jouets avion

  

Le Black Friday est un jour de fortes soldes se déroulant tous les ans, le quatrième vendredi du mois de novembre. Il marque le début de la période des achats de fin d’année. Durant cette manifestation, les commerçants baissent fortement leurs prix de vente. L'objectif est d'inciter les clients à dépenser davantage. Chez Chou Du Volant, nous ne faisons pas de soldes pour nos bascules et porteurs durant cette période. On vous explique pourquoi.

 

Le Black Friday

Cette expression de vendredi noir a été utilisée pour la première fois dans les années 60 aux États-Unis. Elle désignait les files d’attente des consommateurs devant les magasins (vêtements, électroménager, jeux, Cf. notre article sur le marché du jouet). Ils allaient au plus froid de l'hiver faire leurs courses de Noël. Le Black Friday se déroule le lendemain du jeudi de Thanksgiving. C'est l'occasion pour les commerçants de faire des baisses importantes de prix. Elles peuvent aller de 30 % à 70 %, voire plus. Aux États-Unis, ce vendredi dédié à la promotion a lieu uniquement dans les boutiques physiques. C'est seulement le lundi suivant, appelé le Cyber Monday, que les produits sont soldés sur internet. En France, cela fonctionne d'une manière différente. Le Black Friday a lieu principalement sur Internet le vendredi et durant le week-end qui le suit. Le Cyber Monday existe aussi en France. Il a cependant moins d’importance car les soldes se déroulent déjà sur Internet du vendredi au lundi. Comme pour les soldes classiques, le Black Friday a pour vocation de faire la promotion d'articles non vendus.

  

Les anti Black Friday

Depuis quelques années un vent de protestation souffle sur cette journée de promotion. De plus en plus de marques n'y participent tout simplement pas. Cette tendance est en augmentation tous les ans. Des journées ont même été créées pour dénoncer ces pièges et donner des conseils aux consommateurs. Citons par exemple le Green Friday, pour favoriser les achats responsables et lutter contre la surconsommation. Certaines enseignes françaises vendant exclusivement en ligne refusent même toute l'année de faire des soldes. A cela s'ajoutent des pièges et des arnaques avec des faux cadeaux, des fausses promotions. L'association UFC-Que Choisir demande régulièrement au gouvernement de mieux encadrer cet évènement (Comme pour les soldes classiques fixées par le gouvernement).

 

Chez Chou Du Volant

Nous ne pratiquons pas ces fortes réductions d'hiver pour nos porteurs, draisiennes et bascules. Nous vendrions tout simplement à perte. Nos prix de vente sont calculés de manière juste. Ils nous offrent des marges réduites, loin de celles pratiquées par la grande distribution. Elles s’expliquent par le fait que nous fabriquons exclusivement en France. Nos coûts et nos charges sont donc élevés comparativement à ceux qui produisent dans les pays à bas coût. Les baisses de prix importantes, de 30 % à plus de 70 %, que l’on observe durant le Black Friday ne sont donc pas possibles. Elles sont en fait particulièrement bien adaptées pour ceux qui fabriquent à l'autre bout de la planète. Pour rappel, le salaire d’un ouvrier chinois est quinze fois moins élevé que celui d’un français !

 

Nous ne faisons pas de fortes réductions durant cette période car elles seraient préjudiciables à notre de marque, à notre image de vendeur. Elles sèmeraient le doute dans l’esprit de nombreuses personnes. En effet, ils achètent toute l’année des produits à plein tarif. Et là, ils pourraient les acheter avec des prix beaucoup plus bas. 

 

Nous n'y participons pas non plus car cela ne serait pas respectueux de notre travail, ni de celui de nos différents partenaires. Sous peine de le dévaloriser. Nous fabriquons en France des jouets sains, sûrs, conformes à la réglementation, de qualité, éthiques. La fabrication française est l'occasion d'apporter de fortes garanties. Elles permettent d'offrir des cadeaux qui ont du sens. Toutes ces garanties ont forcément un coût.

 

Nous sommes résolument contre cette journée du Black Friday. Cela s’inscrit dans une tendance consistant à toujours créer le besoin chez le consommateur. L'objectif du vendeur est de faire en sorte qu’il vienne acheter régulièrement. Nous pensons qu’il faut arrêter ces pratiques. Il faut au contraire se placer dans une forme de consommation plus raisonnée et plus responsable. La période Covid que nous vivons actuellement est aussi là pour nous le rappeler ! Nos produits ont un design et une forme intemporelle. Ils sont faits pour durer dans le temps et pour se transmettre entre les générations. Nous n’avons donc aucun intérêt à les solder.

 

En 2018, les French-Days, un évènement comparable qui se déroule au printemps, ont aussi été créés par des boutiques en ligne françaises. C'est de nouveau la possibilité de fortes remises sur les produits (vêtements, électroménager, jeux, jouets) pendant quelques jours au mois de mai. En conseils, préférez vos magasins de proximité ! Et fuyez aussi cette manifestation commerciale. En cette période difficile de Covid, nous n'y participerons pas davantage.

 


26/10/2021 à 9h11


Publié dans Marché du jouet

Votre commentaire


Envoyer

Retour au blog