Jouet en Bois : Quels risques pour les enfants ?

Jouet en bois naturel
PORTEUR AVION EN BOIS

 

Les jouets en bois commercialisés en France sont fabriqués principalement avec 3 types de bois. Le bois massif, le multi-plis ou bien l'aggloméré. Les deux premiers sont intéressants pour la fabrication de jouets et de meubles de chambre d'enfant. Le bois aggloméré est en revanche à déconseiller. Il présente en effet un risque important pour la santé des enfants et pour l’environnementOn vous parle de ce dernier dans ce nouvel article consacré aux jouets en bois.

  

Jouets en bois aggloméré

Le bois aggloméré est un matériau fabriqué à partir de fibres, de copeaux, de particules de bois. Ces éléments sont broyés, triés et collés entre eux à chaud et à forte pression avec des résines de type urée - formaldéhyde. Il existe différents types de panneaux de bois reconstitué. Ils diffèrent entre eux par le procédé de fabrication, la nature, la taille, l’orientation des particules et le type de revêtement de finition. Ces panneaux de bois aggloméré sont retrouvés dans de nombreux jouets pour bébé et enfant. Dans nos habitations, ils sont aussi très présents dans de nombreux objets d'ameublement du quotidien. Ils sont utilisés par exemple dans les lits, les armoires, les commodes, les bureaux. Ils constitueraient la principale source de pollution de l'air intérieur.

 

Les jouets en bois aggloméré ont pour principal inconvénient de relarguer sur de longues périodes des vapeurs de solvants, des composés organiques volatils (COV). Ces derniers présentent des risques importants pour la santé et pour l'environnement. Les jouets en bois reconstitué sont aussi de moins bonne qualité que ceux fabriqués en bois naturel, massif. Ils sont beaucoup moins écologiques, moins durables, moins recyclables. Ils se conservent et se transmettent moins bien entre les enfants, entre les générations. Ils ne véhiculent pas toutes les valeurs associées au bois naturel. En dernier lieu, le bois aggloméré est beaucoup moins cher à produire que le bois massif. Cela explique son utilisation dans de nombreux jouets et objets du quotidien.

  

Composés organiques volatils

Les jouets en bois aggloméré libèrent au fil du temps des composés organiques volatils. Les COV sont des substances chimiques présentant une grande volatilité. Ils sont capables de se propager sous forme gazeuse dans l’air ambiant et l'atmosphère extérieure à des températures et des pressions ordinaires. Ils représentent un très grand nombre de produits d'origine humaine ou bien naturelle. Parmi ces polluants, il y a le formaldéhyde, l'acétaldéhyde, le benzène, le xylène, le toluène. Ils sont utilisés dans de très nombreux produits, en particulier dans des colles, des peintures, des vernis, des encres, des caoutchoucs que l'on peut retrouver dans les jouets des enfants. Il convient ici de dire que le bois naturel émet aussi naturellement des faibles quantités de composés organiques volatils.

 

Les composés organiques volatils ont des effets nocifs, cancérogènes sur la santé des personnes. Leurs effets varient selon l’âge et l’état physiologique des personnes exposées. Les bébés, les jeunes enfants et les femmes enceintes y sont plus particulièrement sensibles. Les COV provoquent des irritations de la peau, des yeux, du système respiratoire, des troubles des systèmes nerveux, digestif, reproducteur et des cancers. Au niveau environnemental, ils ont aussi des effets néfastes. Ils provoquent la formation de composés comme l’ozone, un gaz à effet de serre.

  

Etiquetage des jouets en bois

Il n'est pas toujours facile de savoir si un jouet contient du bois aggloméré. La réglementation européenne n’oblige en effet pas les fabricants de jouets à mentionner le type de bois qu'ils utilisent. C'est donc au bon vouloir de ces derniers...

 

Si le fabricant indique les expressions MDF, panneau de particules, panneau de fibres de bois, cela signifie que le jouet contient du bois aggloméré. Les choses sont donc parfaitement claires pour le consommateur. Comme discuté précédemment, ce type de bois est à éviter.

 

Si aucune indication n'est présente, il faudra faire preuve de davantage de vigilance. Le jouet contient peut être du bois aggloméré. Le fabricant n'a en effet aucun intérêt à le mentionner. C'est un bois de mauvaise qualité.

 

Si le fabricant utilise plusieurs types de bois pour la fabrication de ses jouets, il faudra aussi être vigilant. Il peut en effet être tenté de communiquer sur le bois de bonne qualité et ne pas mentionner celui de moins bonne qualité. C'est une pratique assez courante. Cela s'appelle le greenwashing. Le fabricant attire par exemple l'attention du consommateur sur la présence de bois naturel. En revanche, il passe volontairement sous silence la présence de bois aggloméré.

 

Si le fabricant utilise du bois naturel, il y a de grande chance qu'il l'indique sur ses descriptifs produits. Le bois massif possède en effet de nombreuses qualités. C'est un matériau noble, écologique, durable, recyclable, sain pour la santé et l'environnement. Les choses sont donc aussi parfaitement claires.

  

Trop de jouets en bois actuellement commercialisés ne sont pas d'une qualité suffisante. Il est donc particulièrement important de savoir reconnaître les différentes qualités de bois qui existent. Et de connaître leurs avantages et inconvénients respectifs. Cela est aussi vrai pour les meubles de chambre d'enfant. Dans les lits bébé, par exemple, les enfants restent en contact de nombreuses heures au cours de la journée. Chez Chou Du Volant, nous n'utilisons pas de bois aggloméré pour la fabrication de nos bascules, porteurs et draisiennes. Ce matériau est toxique pour la santé des bambins et pour l’environnement. Si vous avez déjà acheté un jouet en bois aggloméré, laissez le quelques jours dans un endroit aéré avant de l'offrir. Cela réduira sa toxicité.


12/11/2019 à 9h11


Publié dans Jouet en bois

Votre commentaire


Envoyer

Retour au blog