Trotteur : A quel âge l'offrir à un bébé ?

 

Enfant qui marche

  

Malgré les controverses, les trotteurs sont toujours des objets de puériculture achetés par les parents. Ce ne sont pas des jeux pour les enfants. A quel âge peut on en offrir un à un bébé ? Quels sont les bénéfices ? Quelles sont les précautions d'usage ? On répond à ces différentes questions.

 

Trotteur bébé

Aussi appelé youpala. C'est un objet à roulettes qui permet à un enfant ne sachant pas encore marcher de se déplacer en position debout. Il est composé d'une armature et d'un harnais suspendu capable de soutenir son corps et ses jambes. Pour explorer son environnement, il doit pousser sur le sol avec ses pieds et marcher en toute autonomie. Il est souvent confondu par les parents avec le porteur bébé et le pousseur bébé. Contrairement aux deux premiers, le youpala à roulettes n'est pas un jeu d'éveil. C'est un objet de puériculture.

 

Le trotteur est généralement offert à partir de 8 ou 9 mois. Les enfants peuvent l'utiliser dès qu'ils savent se tenir tout seuls assis. Sans risque de basculer sur le côté ou sur l'arrière. Il est important de ne pas le proposer avant. Ils n'ont en effet pas les compétences motrices suffisantes. Ils l'utiliseront jusqu'à ce qu'ils sachent marcher debout en parfaite autonomie. C'est en règle générale autour de 15 mois.

 

Intérêts du trotteur bébé

Les youpalas permettent aux enfants de découvrir plus rapidement leur environnement. Ils font ainsi l'expérience de davantage d'autonomie dans leurs déplacements. Ils n'accélèrent en revanche pas leurs aptitudes à la marche debout. L'apprentissage de la marche est en effet un processus long qui s'acquiert étape par étape. Le trotteur bébé youpala est considéré comme inutile, voire dangereux (attention aux escaliers !), pour de nombreux spécialistes de la petite enfance.

 

Avec les youpalas équipés d'une tablette multi-activités, les bébés vont renforcer leurs facultés visuelles, auditives et manuelles. Différents éléments sonores, lumineux, de manipulation peuvent être présents sur le chariot. Cela va stimuler leur développement et favoriser le jeu.

 

Le trotteur est aussi un objet bien pratique pour certains parents. Ils peuvent avoir « les mains libres » et réaliser leurs tâches quotidiennes à la maison lorsque les bébés sont dedans.

  

Utilisation du trotteur bébé

En raison des accidents qu'ils sont susceptibles d'occasionner, les trotteurs se doivent d'être parfaitement employés. Pour une sécurité optimale, les enfants doivent les utiliser avec les deux pieds bien à plat sur le sol. Il ne faut pas que seules les deux pointes touchent le sol. Sous peine d'avoir des difficultés à se déplacer. Ils doivent pouvoir se lever et se tenir debout sur leurs deux jambes pour avancer. Il est aussi recommandé de ne pas les donner plus d'une heure par jour. Ces critères sont importants à respecter.

 

Le réglage de l'assise est aussi très important pour éviter les chutes. Si le harnais est positionné trop bas, le bébé risque de l'enjamber et de basculer. S'il est trop haut, il ne sera pas en contact avec le sol. Il ne pourra pas se déplacer. Pour éviter les glissades, il est aussi recommandé de lui mettre des chaussons ou des chaussettes antidérapantes.

 

Comme déjà évoqué, le trotteur est source d'accidents corporels. En conséquence, un adulte doit toujours être présent pour surveiller un enfant qui joue avec. Il ne doit jamais être employé sur une surface non nivelée, en pente et avec des obstacles. Autres critères d'utilisation. Le trotteur ne doit jamais être utilisé trop prêt d'escaliers (sauf si une barrière a été installée). Ni dans des zones dangereuses (par exemple les abords d'une piscine) ou trop proches de sources de chaleur (four, cheminée).

  

Alternatives au trotteur bébé

Différents jouets d'éveil peuvent agréablement le remplacer. Le porteur enfant (notre porteur voiture, notre porteur avionet le chariot vont par exemple améliorer la motricité et la coordination des mouvements du bébé. Les bascules vont quant à elles stimuler le sens de l'équilibre. Ces différents jouets aide à la marche sont intéressants. Lors de l'apprentissage de la marche, les différentes étapes du développement psychomoteur seront pleinement respectées. Il ne sert donc à rien de vouloir que la marche se fasse plus rapidement. Pour ceux et celles qui veulent avoir les mains libres, d'autres objets existent. L’écharpe de portage et le parc sont par exemple d'excellentes alternatives. 


21/09/2021 à 9h11


Publié dans Eveil et jeux

Votre commentaire


Envoyer

Retour au blog