Chariot de Marche : Comment le choisir ?

trotteur bois

 

Le chariot enfant est un jouet premier âge intéressant. Il dispose de nombreuses qualités en matière de jeu, de motricité, d'apprentissage. Il en existe beaucoup de modèles différents, plus ou moins sophistiqués. Ils se différencient principalement par les matériaux, les formes et leur aptitude à bien rouler. Le choix peut donc s’avérer assez difficile. On vous en parle.

 

Le chariot enfant

Appelé aussi pousseur ou déambulateur, c'est un jouet d'éveil équipé de roues et d’un support arrière. Il permet à un bébé de se tenir débout sur ses deux pieds et de le pousser en marchant. Il peut être proposé à un bébé capable de passer facilement de la position assise à debout sur les jambes. Et sachant marcher en parfaite autonomie ou à défaut faire ses premiers pas. C'est en règle générale autour de 10 à 12 mois. Il est préférable de ne pas l'offrir trop tôt. Il doit en effet savoir gérer ses déplacements ainsi que ceux de son jouet. En cas de marche non maîtrisée, il risque d’être entraîné par l’inertie de son pousseur. Et consécutivement de courir derrière et de chuter. Il en profitera pleinement lorsqu'il maitrisera parfaitement la marche debout.

 

Les formes

Les fabricants en proposent de très nombreux modèles avec des formes et des couleurs très variées. Il y a ceux représentant des personnages, des animaux ou des petites voitures. Ceux en forme de landau, de petit établi, de cuisine. Afin que les enfants puissent jouer à la dinette, à la marchande, faire les courses et bricoler avec des petits outils. Ces différents jeux d'imitation permettent de faire « comme maman » ou bien « comme papa ». Attention toutefois à ne pas leur offrir des jeux trop sexistes. Il y a aussi des chariots multi-activités, sonores, lumineux, avec des cubes, des bouliers, des labyrinthes et autres objets à tourner et à encastrer. Certains possèdent un petit coffre de rangement pour transporter les objets des enfants. Le choix du thème, de la forme et des couleurs est évidemment propre aux parents. Pousseur et porteur enfant sont fréquemment associés (Cf. nos modèles made in France). Un arceau positionné à l'arrière de ce dernier permettant aux bébés de le pousser.

 

Les matériaux

Les fabricants proposent principalement des pousseurs en bois ou en plastique. Les jouets en bois naturel sont à notre avis ceux qu'il faut privilégier. Le bois naturel est en effet un matériau durable, écologique et recyclable. Ils sont résistants, faciles à nettoyer et à entretenir. Ils se conserveront longtemps. Ils sont aussi bien souvent plus simples et plus sobres que ceux en plastique. Ils ne font pas de musique, ils ne clignotent pas. Ils ne font pas de mouvements automatiques, susceptibles de stimuler l'enfant de manière excessive. Ils sont donc particulièrement intéressants pour développer l'imagination. Les jouets simples stimulent en effet davantage comparativement à ceux plus sophistiqués. Les modèles fabriqués avec du bois aggloméré sont bien évidemment à proscrire. Ils relarguent sur de longues périodes des composés dangereux pour la santé. Il convient d’être particulièrement vigilant sur ce point. Les chariots en plastique sont évidemment moins écologiques, moins durables et recyclables que ceux en bois. Ils sont aussi généralement plus légers et consécutivement moins stables. Au final, le choix des matériaux sera aussi propre à chacun.

 

L'aptitude à rouler

Le pousseur ne doit pas être trop léger pour bénéficier d’une bonne stabilité. L'objectif est d’éviter qu'il bascule trop facilement et qu'il entraîne la chute du bébé. Il ne doit pas non plus être trop lourd pour lui permettre de se déplacer avec aisance, d’être suffisamment maniable. Un déambulateur plus lourd sera plus sécurisant au début pour l’enfant qui ne maîtrise pas encore suffisamment la marche. Cela sera d'autant plus vrai s'il n'est pas parfaitement stable sur ses deux pieds. Le poids est principalement dépendant des matériaux de fabrication. Comme discuté précédemment, les pousseurs en bois sont généralement plus lourds que ceux en plastique. Une petite astuce. Il est possible d'ajouter du poids dans le coffre du chariot pour assurer une meilleure stabilité et limiter sa vitesse.

 

Le pousseur doit rouler facilement. Il peut être munis de roues en bois, en plastique dur, en plastique EVA, en caoutchouc, en polyuréthane. Leur qualité est importante car elle conditionne grandement le type de sols (parquet, carrelage, moquette, béton) sur lequel l’enfant pourra jouer. Celles en bois sont souvent très esthétiques mais elles ont tendance à moins bien rouler. Et aussi à se dévisser fréquemment. Celles en plastique sont bien souvent plus bruyantes que les autres. Elles sont donc particulièrement bien adaptées pour une utilisation en extérieur. Celles en polyuréthane et en caoutchouc sont souvent équipées de roulements à billes. Ce sont les plus roulantes. Elles sont adaptées à tous les types de sols.

 

Il existe aussi des pousseurs avec un frein. Il se règle plus ou moins fortement pour modifier la résistance à rouler. Cette option avec frein est à privilégier si le bambin n’a pas suffisamment assimilé l’apprentissage de la marche. 

  

La conformité à la réglementation

Il faut bien évidemment acheter un jouet conforme à la réglementation (norme EN71). Il doit avoir le marquage CE. Cela signifie qu'il est sans danger. S'il ne possède pas ce marquage, il ne faut pas l’acheter.

 

Le pousseur est, comme le porteur, un jouet d’éveil possédant de nombreuses qualités. Les parents peuvent l'offrir aux bébés sans hésiter. Il stimule la motricité globale, la motricité fine et la coordination des jambes et des bras. Il améliore le sens de l’équilibre. Et consécutivement la confiance de l'enfant. Il est bien évidemment source d'amusement et de jeu. En jouant avec, le jeune enfant va développer sa créativité et son imagination. Il renforcera aussi ses compétences relationnelles en s'amusant avec d’autres petits camarades. Il gagnera également en autonomie en prenant des décisions tout seul. Il améliorera aussi la compréhension qu'il a de son espace de jeu. Dernier point. Il ne faut pas confondre le pousseur avec le trotteur bébé. Ce dernier est dangereux. Il est sujet à de nombreuses controverses. Il faut éviter d'acheter un trotteur bébé.

 


03/03/2020 à 9h11


Publié dans Eveil et jeux

Produits associés


Votre commentaire


Envoyer

Retour au blog