Jouet Aide à la Marche : Lequel choisir ?

chariot de marche en bois

  

L'acquisition de la marche est une étape primordiale dans le développement des enfants. Parmi les nombreux jouets d'éveil disponibles, trois d'entre eux sont particulièrement intéressants pour favoriser cet apprentissage. Le porteur bébé, le chariot de marche et le jouet à tirer. On vous en parle.

  

Jouet aide à la marche

Le porteur bébé est un jouet muni de roues ou de petites roulettes. Assis dessus, l'enfant pousse sur le sol avec ses deux pieds pour se déplacer. Il se dirige avec à l'aide d'un guidon. Il peut utiliser un porteur dès l'âge de 12 mois, lorsqu'il commence à marcher. Voici par exemple notre porteur voiture, un des modèles de notre gamme. L'enfant jouera avec jusqu'à quatre ou cinq ans, pour ensuite s'amuser avec d'autres jouets d'éveil. 

  

Le pousseur bébé, appelé aussi jouet à pousser, déambulateur est un second jouet aide à la marche. Il offre la possibilité aux bébés de se tenir debout sur leurs deux pieds, de marcher avec et de le diriger. Le porteur et le pousseur sont fréquemment associés. Bien souvent l’arrière du premier est muni d’un arceau permettant de l’utiliser en pousseur. Il est conçu pour des enfants capables de passer de la position assise à debout et maîtrisant bien la marche.

  

Le jouet à tirer est différent des deux précédents. Il s’agit d’un petit objet muni de roulettes que l'enfant promène derrière lui à l’aide d’une petite cordelette. La marche debout et celle à quatre-pattes doivent être bien maitrisées pour pouvoir jouer avec.

 

Le trotteur bébé, appelé aussi youpala, est un quatrième objet que les parents achètent à leurs enfants. Contrairement aux trois précédents, ce n'est pas un jouet. Le trotteur youpala est considéré comme inutile pour l'apprentissage de l'enfant, voire dangereux. Nous n'en parlerons pas ici.

   

Intérêts des jouets aide à la marche

Les porteurs, pousseurs et jouets à tirer sont aujourd'hui incontournables dans l'environnement de jeu du bébé. Ils sont très appréciés pour leurs nombreux effets bénéfiques sur le développement des enfants.

 

Ces trois objets d'éveil stimulent la motricité globale et la coordination des mouvements. Avec eux, le jeune enfant améliore à son rythme, sa compétence pour la marche. Avec le porteur, il accomplit de nombreux gestes nouveaux. Il doit l’enjamber pour monter dessus et en descendre. Il doit aussi le faire avancer en poussant avec ses deux jambes. Le faire reculer, changer de direction, le tirer, le soulever. Avec le pousseur et le jouet à tirer, la variété des mouvements est un peu moins importante. Le bébé peut les pousser, les faire reculer, les tirer, les faire tourner pour changer de direction.

 

Le pousseur, le porteur et le jouet à tirer améliorent tous les trois l’équilibre corporel. Avec le premier, au delà de ses propres déplacements, le bébé doit aussi gérer ceux du chariot. Il ne doit en effet pas être entraîné par l’inertie de celui ci. Et devoir courir derrière en risquant de tomber. Avec le jouet à traîner, il va apprendre quelque chose de nouveau. Tourner sa tête vers l’arrière pour observer les déplacements de son jeu, tout en marchant.

 

Ces trois jouets améliorent par ailleurs la compréhension que les enfants ont de leur environnement. En se déplaçant avec, ils vont mieux appréhender les distances entre les différents éléments de leur espace de vie. Ils vont apprendre à éviter les obstacles. Ils vont devoir choisir leurs trajectoires afin de ne pas se cogner la tête et tomber. Ces trois jouets sont parfaits pour l'exploration et la découverte. Au-delà de ces bénéfices, ils renforcent également l'imagination, grâce aux nombreuses situations de jeux qu’ils procurent.

 

Le porteur, le pousseur et le jouet à tirer sont très complémentaires. Il ne faut surtout pas les opposer. Ils apportent des expériences différentes. Ils vont renforcer les compétences nécessaires à l'apprentissage de la marche de l'enfant. Cela sera pour lui, éveil et jeux des heures durant.


08/08/2018 à 9h11


Publié dans Eveil et jeux

Votre commentaire


Envoyer

Retour au blog