Jouets en plastique : Quels risques pour les bébés ?

 

poupées bébé

  

Malgré une réglementation très sévère, beaucoup trop de jouets en plastique présentent encore un danger pour les enfants. Ils sont susceptibles de contenir des substances chimiques à risque. Qu'il s'agisse de poupées, de figurines, de jeux de construction ou d'imitation. Parmi les molécules nocives régulièrement rencontrées, il y a le plomb, les bisphénols et les phtalates. On vous parle ci dessous des deux derniers. 

  

Bisphénols

C'est une famille de composés organiques. La molécule la plus connue est le bisphénol A, appelée aussi BPA. Elle est utilisée pour la fabrication de nombreux produits en plastique présents dans notre vie quotidienne. Parmi ceux ci, il y a les jouets des enfants. Le 16 juin 2017, le BPA a été reconnu par les chercheurs de l'agence Anses comme substance perturbateur endocrinien toxique chez l'homme. A des doses infimes, par inhalation ou ingestion, par l'agence européenne des produits chimiques. Leurs effets toxiques sont plus importants (cancer) pour les bébés, les enfants, les adolescents et les femmes enceintes

 

Dans tous les contenants alimentaires pour bébés, type biberon, verre, assiette, le bisphénol A est interdit en France depuis 2015. Il est par contre toujours autorisé dans le reste de l'Europe. Dans les jouets pour enfant, il est actuellement encore autorisé jusqu’à 0.04 mg/l. Cette valeur a fait l'objet d'une étude et d'une baisse de 0.1 à 0.04 mg/l en mai 2017. On peut cependant se poser la question du pourquoi ces polluants aux effets néfastes pour la santé humaine ne sont pas totalement interdits. Ils sont susceptibles d’être fréquemment en exposition avec les enfants en bas âge.

  

Phtalates

C'est aussi une famille de composants organiques. Comme précédemment, ils sont utilisés pour la fabrication de beaucoup d'objets en plastique. L'objectif des fabricants est de rendre la matière plastique plus souple, plus élastique et plus extensible. Leurs concentrations sont d’autant plus grandes qu'ils sont flexibles et souples. Ce sont aussi des perturbateurs endocriniens. 

 

Leur utilisation pour la fabrication des jouets et des articles de puériculture destinés à l'enfant de moins de 3 ans est réglementée. Une limite maximale a été fixée à 0,1 % pour ceux dont la toxicité est la mieux connue.

  

Conseils pour éviter les jouets en plastique dangereux

Il faut bien évidemment acheter des produits parfaitement conformes à la réglementation en vigueur (2009/48/CE, EN71, REACH). Ils doivent posséder le marquage CE de conformité européenne. Sa présence garantit qu'ils sont non nocifs pour les enfants. Qu'ils ne contiennent ni phtalates, ni métaux lourds, ni autres substances toxiques type cadmium ou plomb. 

  

Il y a certaines règles à respecter après l'achat d'un jouet pour bébé. Il faut évidemment faire la lecture de la notice. Il est par exemple important de les laisser à l'air libre avant de les donner. Ils pourront ainsi relarguer résidus et autres solvants. Par ailleurs, il convient de savoir que les bambins sont susceptibles d'utiliser au cours de leur éveil les jouets de manière imprévue. 

  

Il faut privilégier lorsque cela est possible les jouets fabriqués avec des plastiques durs ne contenant pas de molécules de bisphénols. Par exemple, les polypropylène et ABS. A noter qu'il reste encore quelques fabricants français qui produisent sur notre territoire. Leurs jouets en plastique sont parfaitement sains et sûrs pour la santé des enfants. Ils offrent une meilleure garantie que leurs homologues provenant de l'autre bout de la planète.

 

Les jouets en plastique recyclé peuvent aussi être une alternative intéressante. Notamment ceux issus du recyclage de certains déchets industriels. A noter cependant que certaines marques utilisent avec talent des argumentaires pour se forger une image écoresponsable, écologique, voire éthique. La réalité ne correspondant pas toujours ou non suffisamment à leurs discours. Attention donc à l'éco blanchiment ! Selon nous, le meilleur plastique est celui que l'on ne fabrique pas.

    

Il faut acheter des jouets en bois dès que c'est possible. De préférence, du jouet en bois massif. Ceux faits en aggloméré peuvent aussi présenter un danger pour les jeunes enfants et l'environnement. Ils peuvent contenir certaines substances cancérigènes comme les composés organiques volatils (COV). Ils ne sont pas écologiques. Une attention particulière devra donc être apportée lors de l'achat. D'autant plus que l'étiquetage des jouets peut être source de confusion pour les parents. 

 

En derniers conseils, il faut éviter d'acheter les jouets traditionnels d'occasion trouvés dans les brocantes. Avec l'usure, ils sont susceptibles de libérer des quantités importantes de substances chimiques, nocives. Les tout-petits bébés sont susceptibles de les porter à leur bouche en jouant avec. C'est d'autant plus vrai que ces vieux jouets de seconde main ne respectent tout simplement plus les normes en vigueur. Ils contiennent des niveaux supérieurs à ceux actuellement commercialisés. 

  

Les jouets des enfants fabriqués avec des matières plastiques présentent encore trop souvent un risque pour leur santé. Une vigilance particulière devra donc être apportée par les parents pour que leur bébé puisse s'amuser et s'éveiller en toute sécurité. 


02/04/2018 à 9h11


Publié dans Sécurité des jouets

Votre commentaire


Envoyer

Retour au blog